Nouvelles Univers Système Inscriptions Contacts Photos Accueil

Titres & Nominations
gold-bar



Griffe
Le rôle d’une Griffe est on ne peut plus simple : assurer la dévotion envers Razel et aux Mosangors ainsi qu’assurer l’entière obéissance à sa volonté. Certaines Griffes se voient assigner d’autres occupations : alors que certains sont en charge d’organiser les milices, d’autres occupent le poste de ritualiste local. Peu importe leur approche, tous répondent directement à la Griffe de Courbensaule (qui occupe également le poste de Griffe de Nukaï) aussi appelé Main de Razel.


Gardien des Mosangor
Lorsque des membres de la Famille Royale daignent sortir du palais, il va de soi qu’ils doivent être reçus comme il se doit. En plus des serviteurs mis à leur disposition, ils peuvent aussi jouir des services du Gardien, qui leur sert à la foi de garde du corps, de messager, voire d’homme à tout faire. Le Gardien doit aussi veiller à ce que les Mosangors en visite ne se fassent pas déranger inutilement, eux qui sont ses seuls maîtres.


Maire
Comme le titre l’indique, le maire est en charge de tout ce qui touche l’administration de la ville. Ceci inclus – sans se limiter à – superviser les affaires courantes, organiser la réception d’un membre de la Cour, coordonner des accords avec des partenaires commerciaux ou encore servir d’intermédiaire entre la Cour et la population locale. Il est généralement celui vers qui les gens se tournent en temps de crise.


Paillasson
Summum de ce que peut atteindre un habitant, sans devoir se tourner vers la politique ou l’armée, le paillasson est le sobriquet donné au serviteur personnel de chacun des membres de la famille royale. Leurs tâches changent au gré des besoins de leur maître. Lorsqu’ils ne sont pas en train de servir, les paillassons redeviennent des citoyens comme les autres, si ce n’est qu’ils jouissent d’un statut privilégié.


Procurateur
Citoyen employé par la Cour afin de s’occuper des finances de la ville, le procurateur est aussi celui qui est en charge de percevoir les impôts et taxes auprès de la population, afin de les remettre à la Cour. Si ce travail peut sembler banal et simple en apparence, il n’est pas sans danger puisque bien souvent, d’importantes sommes de crimsons passent par ses mains.